Crise de l’immobilier à Dubaï ?


Quartier de Downtown à Dubaï – immobilieradubai.com

A la question y a-t-il une crise de l’immobilier à Dubaï, une seule réponse : Oui. Mais une deuxième question mérite également d’être posé, est-elle bénéfique ? Est là encore, la réponse est : oui.

Explications

Ce phénomène de baisse des prix est une réalité que tous les acteurs (Promoteurs et agents immobiliers) connaissent depuis la fin de l’année 2017. Sur l’année 2018 on note une baisse globale de 11.1% des prix. Un nombre important de résidences (appartements ou villas) ont été lancé. Les données officielles sur l’offre de logements à Dubaï pour 2017 indiquent un total de 432 278 appartements et 96 222 villas, soit 528 500 unités résidentielles au total. Les projets lancés en 2018, soit de près de 45 000 logements ont été lancés en construction, dont 21 417 unités (17 766 appartements et 3 651 villas) sont achevés.

En d’autres termes, le grand nombre de construction augmente l’offre qui dépasse la demande. La loi du marché est mécanique et simple, les prix baissent. Certains vendent même à perte après avoir acheté il y a 6 mois ou un an.

Quid des investisseurs ?

Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs.” (Warren Buffet)

Le meilleur investisseur du monde livre un conseil en or, on n’achète pas au plus haut (demandez à ceux qui ont acheté du Bitcoin en Décembre 2017), on investit quand le marché est bas. Un premier train est passé en 2011 et 2012 dans l’immobilier à Dubaï, par exemple il y avait des studios à Dubaï Marina à 60K€. Aujourd’hui en Janvier 2019 on ne trouve rien à moins de 150K€. Depuis la fin de l’année 2017 un autre train passe, et il serait regrettable de le manquer.

Des promoteurs lancent des projets à moins de 100K€, avec des plans paiements s’étalant sur plusieurs années.

Le Directeur Général de la DLD (Dubaï Land Department), Sultan Butti bin Mejren, a enregistré une “croissance sans précédent” au cours des 10 derniers jours de 2018, avec des transactions immobilières pour un montant de 19 milliards de AED (5,1 milliards de dollars). “Ces transactions enregistrées dans un court laps de temps reflètent une confiance renouvelée dans notre marché immobilier, notamment à la lumière des préparatifs d’Expo 2020“. Au total, 2 081 ventes, prêts hypothécaires et autres transactions ont été conclues du 17 au 30 décembre, avec un pic le 24 décembre avec des transactions d’une valeur d’environ 3,6 milliards de AED. Les investisseurs avisés ont flairés des opportunités et ils n’ont pas hésité à conclure des affaires.

Quartier de Dubaï Marina – immobilieradubai.com

Les plans paiements comme booster ?

L’arme qu’ont trouvée les promoteurs pour augmenter et rassurer les investisseurs dans l’immobilier à Dubaï est le plan de paiement (plan payment) sur plusieurs années. Les taux de financement étant élevé à Dubaï (près de 5%) ils ne pouvaient pas compter sur des facilités d’accès à l’argent. Ils ont décidé de le faire eux-mêmes par un moyen simple, allongé la durée de paiement du bien.

En Janvier 2019 il est possible de payer 50% de son bien jusqu’à la livraison, et les 50% restants seront à payer 2 ans après. Pour un investisseur locatif le montant des mensualités à rembourser peut être couvert par un locataire sans sortir un euro de sa poche. En somme un système gagnant-gagnant, pour le promoteur et l’investisseur.

Et toujours en citant Warren Buffet : Achetez seulement des choses que vous serez parfaitement heureux de posséder si le marché s’effondre pendant 10 ans.”

Un bien immobilier à Dubaï avec piscine, salle de sport, concierge ect…et en prime le soleil toute l’année, est-ce vraiment un risque ?

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou en nous écrivant via notre formulaire de contact

6 réponses sur “Crise de l’immobilier à Dubaï ?”

  1. Bonjour ,
    Je voudrais en savoir un peu plus sur le financement pour acheter a Dubaï, faites vous des financements pour la bas ou avez vous des contacts en banques qui sont près a suivre jusqu’à la bas.
    Sommes nous pleinement propriétaire a Dubaï ou il y a des restrictions comme par exemple en Thaïlande ?
    Je suis intéressé pour faire du locatif .

    Bien cordialement, Mr Yaich.

    1. Bonjour,
      Les financements à Dubaï sont possible pour les non résidents mais il faut entre 40 et 50% d’apport.
      Les premiers studios sont à 90000€, il faudrait par exemple avoir entre 35 et 45000€ pour présenter un dossier à une banque.
      Et pour information les biens proposer sur notre site sont sur des secteurs FREEHOLD, c’est à dire que vous êtes pleinement
      propriétaire à vie (ad vitam aeternam) et qu’il est possible de léguer à ses héritiers.

      Bien à vous,

    1. Bonjour,

      Désolé de la réponse tardive, votre commentaire a fini dans les SPAM de notre site (toutes nos excuses), nous restons à votre écoute si vous avez des questions concernant l’investissement immobilier à Dubaï. Pour vous répondre en moyenne les rentabilités sont estimées entre 7 et 8% en ce moment.

  2. Bonjour. Je voudrais savoir quelle est le montant des charges en moyenne.
    Quelle type de population est prête à louer.
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir prit le temps de commenter cet article,

      Le montant des charges dépend du bien, de sa taille et de sa localisation.
      En moyenne sur des projets neufs de moyenne gamme les prix sont entre 1200 et 1700€ / an.

      Ce sont souvent des locataires type “western”, européens ou américains qui ont les capacités
      financière de louer ce type de bien.

      Si vous avez des questions pour un futur investissement n’hésitez pas à nous contacter
      contact@immobilieradubai.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *