Visite de l’appartement d’Olivier Seban à Dubaï Marina

Le Youtuber-investisseur Olivier Seban a investit il y a quelques mois à Dubaï. La livraison approche et il nous fait visiter son appartement avec une vue magnifique sur la Marina de Dubaï.

Le rendement locatif sans aucun impôt a été certainement l’un des arguments pour investir à Dubaï. Le lifestyle et le climat ont finit de le convaincre…

Olivier Seban – immobilieradubai.com

Un investissement immobilier à Dubai est une excellente opération, à condition d’être accompagné et conseillé. Demandez plus d’information et vous aussi investissez !

Harvey Specter à Dubaï

Gabriel Mach (Harvey Specter  – Suits) fait la promotion de Madinat Jumeirah Living

Gabriel Macht – Madinat Jumeirah Living

Pour promouvoir leur programme de luxe et d’excellence, le promoteur Dubaï Holding a demandé à l’acteur Gabriel Macht, connu pour son rôle d’Harvey Specter dans la série Suits, de vanter leur programme.

Les cibles du promoteur sont les businessmen entre quarante et cinquante ans, qui aiment le luxe et les prestations de haut standing.  A aucun moment le nom de l’acteur est cité ou son personnage dans la série. Mais le personnage est collé à l’acteur et il est impossible de les dissocier.

Le choix est plutôt bien penser car le personnage est un homme charismatique, très sûr de lui (à la limite de l’arrogance) riche, et surtout les femmes l’adorent et les hommes l’envient.

Dans une ville où le paraître fait partie intégrante des us et coutumes, Dubaï Holding a fait un choix audacieux et réfléchie pour promouvoir son programme.

Emirates – l’Atout de Dubaï

Emirates – immobilieradubai.com

Une stratégie

Dans leur stratégie d’attirer des clients fortunés à l’international l’Emirat de Dubaï a très rapidement compris l’importance d’avoir une compagnie aérienne haut de gamme. Lancé en 1985 avec quelques dizaines d’appareils, aujourd’hui elle est l’une des meilleures compagnies aériennes au monde.

Un Hub international

Pour développer la ville et augmenter le flux de voyageur le Gouvernement de Dubaï a investi des milliards de dollars dans son programme aériens et son aéroport. Cet investissement était plus que pertinent puisque l’emplacement géographique s’y prêtait totalement. Au carrefour de l’Europe, l’Asie et l’Afrique, devenir un HUB pour le tourisme ou les affaires étaient une priorité.

Emirates Crew – immobilieradubai.com

Très présent en France

Emirates en France est au départ de 3 villes : Paris, Lyon et Nice. Des demandes ont été faites pour avoir des lignes au départ de Bordeaux, Toulouse et Marseille. L’attrait des français pour Dubaï ne s’est pas démentit au fil des années. Dont une clientèle d’affaire qui l’ont privilégié aussi bien dans le Golf que pour l’Asie.

Investir dans l’immobilier est déjà une aventure en soi, et encore plus à l’étranger. C’est pourquoi il est important que la ville soit accessible avec des liaisons journalières. Une fois l’investissement fait, il n’y a pas de besoins particulier à aller sur place pour gérer le bien, tout peut-être délégué. Toutefois, l’intérêt d’investir à Dubaï est que la ville est en pleine croissance. Son principal aéroport DXB est déjà au maximum de capacité, une partie du trafic va être dirigé vers le nouvel aéroport au sud de la ville : l’aéroport Al Maktoum. La flotte s’agrandit avec de nouveaux appareils en commande, qui apporteront toujours plus de touriste et de travailleurs.

Une ville en croissance

Il est bien important de comprendre ce point : La ville s’agrandit, les besoins en logement vont augmenter et les infrastructures (aéroports dans ce cas) suivent cette croissance. Tout est fait pour que des investisseurs trouvent un écosystème favorable au développement de leur business et investissement. Emirates fait partie de ce plan. Apporter toujours plus de touristes et plus de travailleurs avec l’idée que Dubaï est accessible n’importe où dans le monde.

La ville continue son expansion et la compagnie Emirates est l’un de ses atouts majeurs pour garder ce cap vers l’avenir.

Analyse du marché par un investisseur d’expérience

Mark Mobius – immobilieradubai.com

Mark Mobius, que beaucoup considère comme un gourou de l’investissement ne s’inquiète pas de l’offre excédentaire du marché immobilier de Dubaï.

Ce vétéran des marchés émergents, a déclaré que l’offre excédentaire et le financement excessif font naturellement partie des cycles économiques.

Celui qui a passé trois décennies chez Franklin Templeton investments, l’un des fonds d’investissement les plus puissants de la planète, a révélé qu’il était propriétaire de plusieurs appartements à Dubaï.

Selon cet investisseur spécialiste des marchés émergents, il n’y a «pas à s’inquiéter» de l’offre immobilière excédentaire à Dubaï ou de la croissance trop rapide de l’émirat.

Lors du Forum mondial du Financial Times à Dubaï, celui qui aujourd’hui est le fondateur de Mobius Capital Partners LLP – a déclaré qu’il ne se souciait pas de la construction excessive de Dubaï et du fait que dans certains quartiers de nombreux bâtiments sont en grande partie dépourvus de résidents.

Selon lui, l’offre excédentaire fait naturellement partie des cycles économiques.

Dubaï Downtown – immobilieradubai.com

Il a déclaré que «Dans toute situation de croissance, vous allez avoir des hauts et des bas. Vous allez avoir trop de construction et de financement. Ensuite, vous aurez une correction et vous recommencerez le cycle »  Il a ajouté que “la chose importante à retenir est que dans ces cycles, les pics montent de plus en plus haut, car vous construisez une base de plus en plus grande.”

Cette déclaration mérite d’être plus amplement développée. Ces différents pics de constructions ont fait de Dubaï la ville dynamiques qu’elle est aujourd’hui. A la manière d’une locomotive, elle tracte l’économie de la ville et assure sa pérennité. Les ralentissements font partie intégrante du processus. Ils ont même un côté salvateur, puisqu’ils assainissent le marché aussi bien du côté des promoteurs (les moins sérieux disparaissent) mais c’est également le cas des agents immobiliers qui ne jouissent pas d’un réseau et donc d’une réelle expérience du marché quittent également la ville.

Lors de cette conférence il a déclaré avoir plusieurs appartements à Dubaï.

«Les loyers ont baissé, mais cela ne m’inquiète pas, car je sais qu’à partir de maintenant, la construction excessive cessera. Il y aura un remplissage de ces appartements et nous allons recommencer le cycle. Je ne pense pas que nous devions être trop inquiets à ce sujet. Vous ne pouvez pas vraiment empêcher cela. Les gens sont optimistes et ils investissent, puis surinvestissent et en abusent. Cela fait partie du cycle. “

Source interview : https://www.arabianbusiness.com/property/415200-investment-guru-mark-mobius-unconcerned-about-dubai-property-oversupply

La location à Dubaï

Dubaï Downtown – immobilieradubai.com

En tant qu’investisseur immobilier, vous devez connaître les lois et les obligations concernant les locations. Cela est plus que recommandé même si vous passerez par une agence immobilière une fois votre bien acquis.

Quels sont les documents nécessaires?

Avant de commencer le processus de location à Dubaï, l’agence devra s’assurer que le candidat a tous les documents nécessaires pour continuer:

  • Une copie du passeport avec la page des signatures est requise.
  • Un visa et une pièce d’identité Emirati. Si les cartes d’identité et les visas Emirati sont en cours de traitement, l’agence demandera au candidat d’écrire un courrier au ministère du Travail. 

Une fois que ces documents seront réunis le dossier sera complet.

A noter qu’un courrier de l’employeur attestant de la durée de travail de son salarié peut également être demandé.

Le compte bancaire à Dubaï obligatoire?

Encore une fois il est plus que recommandé pour des raisons de simplicités d’avoir un compte à Dubaï. Tous les dépôts et les loyers à Dubaï sont payés par chèque, il sera très compliqué de les faire encaisser par une banque hors Emirats Arabe Unis (EAU). Le compte n’est pas obligatoire mais il sera très pratique.

EJARI – immobilieradubai.com

Qu’est-ce que Ejari?

Ejari, veut dire «mon loyer» en arabe, c’est un système d’enregistrement électronique exclusivement conçu pour réglementer tous les contrats de location à Dubaï. « Ejari » est obligatoire et garantit que les documents sont juridiquement conforme et définis par les normes du gouvernement de Dubaï et les formats approuvés. Ejari est la preuve d’un contrat de location valide et crée la transparence en cas de litige. Il enregistre officiellement les prix de location convenus entre le locataire et le propriétaire, de sorte que les propriétaires sont empêchés d’augmenter le loyer sans contrôle. Une fois que le locataire a remplis ces obligations auprès d’Ejari il obtiendra un numéro unique. Il sera essentiel pour lui permettre d’établir des connexions d’électricité, d’eau, d’Internet et de téléphonie.

Ce n’est pas aux propriétaires de créer des contrats avec des divers fournisseurs.

Attention, demander à un locataire de ne pas passer par « Ejari » sera considéré comme un délit puisque vous serez accusé de pratiquer une location non déclarée. Cela pourrait vous envoyer directement au tribunal.

Quel entretien est à la responsabilité du propriétaire et du locataire?

Il est essentiel que vous sachiez quelle maintenance peut vous être imputée et quels problèmes techniques relèvent de votre responsabilité. Par exemple un locataire est responsable du bon état de tous les revêtements, équipements et installations. Tout entretien majeur requis tel que la climatisation, dysfonctionnement mécanique (store par exemple) ou élément important ne résultant pas d’un usage normal est à la charge du propriétaire. En règle générale, tout entretien d’un coût inférieur ou égal à 500 AED sera à la charge du locataire et tout ce qui, à partir de 500 AED, sera à la charge du propriétaire.

Dubaï Canal – immobilieradubai.com

Qu’est-ce que RERA?

L’agence de réglementation immobilière (RERA) est une agence que vous devez connaître car c’est elle qui intervient en cas de litige pendant la durée du contrat de location. RERA réglemente le marché immobilier à Dubaï, notamment sur le marché transactionnel car c’est elle qui immatricule les agents immobiliers (BROKER). Elle a autorité pour juger les litiges et déterminer  obligations et droits des deux parties.

Quel acompte devra payer votre locataire?

Les locataires verseront généralement 5% du montant de la location à titre de caution. Ce sera porté à 10 pour cent si la propriété est meublée. La caution sera restituée si le bien a été bien entretenu et a été rendue en bon état. Les frais d’agence représenteraient également 5% du montant de la location sur l’année. Pour votre locataire ce montant sera le même mais souvent soumis à un minimum de 5 000 AED. Un état des lieux sera établit entre le locataire et votre représentant et sera versé au dossier.

En cas d’impayée de loyer

Le gouvernement de Dubaï a une politique stricte et sévère concernant les chèques impayées. Partant sur une base de confiance avec l’avance de 3 ou 4 chèques couvrant les 12 mois, le locataire se doit de vous payer un loyer. Si l’un des chèques est impayées, le locataire aura 48h pour régulariser la situation, auquel cas il pourra être expulsé manu militari du logement, et ira en garde à vue. Ces faits se sont déjà produit et le propriétaire a toujours eu gain de cause.

Votre locataire devra avoir un permis d’emménagement

Pour la plupart des immeubles et des zones résidentiels, un locataire aura besoin d’un permis d’emménagement pour assurer que toute l’opération sera sécurisée. Ce n’est qu’après cette démarche qu’il pourra obtenir la permission d’emménager tous les meubles et effets personnels. La société de sécurité, le locataire et le déménageur doivent tous être informés de la date et de l’heure du déménagement et avoir tous les documents en main pour faciliter l’opération. En tant que propriétaire vous devrez lui rappeler cet impératif lors de la signature du contrat de location.

Pour toutes questions n’hésitez pas à nous contacter sur notre formulaire ou par mail contact@immobilieradubai.com

Crise de l’immobilier à Dubaï ?


Quartier de Downtown à Dubaï – immobilieradubai.com

A la question y a-t-il une crise de l’immobilier à Dubaï, une seule réponse : Oui. Mais une deuxième question mérite également d’être posé, est-elle bénéfique ? Est là encore, la réponse est : oui.

Explications

Ce phénomène de baisse des prix est une réalité que tous les acteurs (Promoteurs et agents immobiliers) connaissent depuis la fin de l’année 2017. Sur l’année 2018 on note une baisse globale de 11.1% des prix. Un nombre important de résidences (appartements ou villas) ont été lancé. Les données officielles sur l’offre de logements à Dubaï pour 2017 indiquent un total de 432 278 appartements et 96 222 villas, soit 528 500 unités résidentielles au total. Les projets lancés en 2018, soit de près de 45 000 logements ont été lancés en construction, dont 21 417 unités (17 766 appartements et 3 651 villas) sont achevés.

En d’autres termes, le grand nombre de construction augmente l’offre qui dépasse la demande. La loi du marché est mécanique et simple, les prix baissent. Certains vendent même à perte après avoir acheté il y a 6 mois ou un an.

Quid des investisseurs ?

Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs.” (Warren Buffet)

Le meilleur investisseur du monde livre un conseil en or, on n’achète pas au plus haut (demandez à ceux qui ont acheté du Bitcoin en Décembre 2017), on investit quand le marché est bas. Un premier train est passé en 2011 et 2012 dans l’immobilier à Dubaï, par exemple il y avait des studios à Dubaï Marina à 60K€. Aujourd’hui en Janvier 2019 on ne trouve rien à moins de 150K€. Depuis la fin de l’année 2017 un autre train passe, et il serait regrettable de le manquer.

Des promoteurs lancent des projets à moins de 100K€, avec des plans paiements s’étalant sur plusieurs années.

Le Directeur Général de la DLD (Dubaï Land Department), Sultan Butti bin Mejren, a enregistré une “croissance sans précédent” au cours des 10 derniers jours de 2018, avec des transactions immobilières pour un montant de 19 milliards de AED (5,1 milliards de dollars). “Ces transactions enregistrées dans un court laps de temps reflètent une confiance renouvelée dans notre marché immobilier, notamment à la lumière des préparatifs d’Expo 2020“. Au total, 2 081 ventes, prêts hypothécaires et autres transactions ont été conclues du 17 au 30 décembre, avec un pic le 24 décembre avec des transactions d’une valeur d’environ 3,6 milliards de AED. Les investisseurs avisés ont flairés des opportunités et ils n’ont pas hésité à conclure des affaires.

Quartier de Dubaï Marina – immobilieradubai.com

Les plans paiements comme booster ?

L’arme qu’ont trouvée les promoteurs pour augmenter et rassurer les investisseurs dans l’immobilier à Dubaï est le plan de paiement (plan payment) sur plusieurs années. Les taux de financement étant élevé à Dubaï (près de 5%) ils ne pouvaient pas compter sur des facilités d’accès à l’argent. Ils ont décidé de le faire eux-mêmes par un moyen simple, allongé la durée de paiement du bien.

En Janvier 2019 il est possible de payer 50% de son bien jusqu’à la livraison, et les 50% restants seront à payer 2 ans après. Pour un investisseur locatif le montant des mensualités à rembourser peut être couvert par un locataire sans sortir un euro de sa poche. En somme un système gagnant-gagnant, pour le promoteur et l’investisseur.

Et toujours en citant Warren Buffet : Achetez seulement des choses que vous serez parfaitement heureux de posséder si le marché s’effondre pendant 10 ans.”

Un bien immobilier à Dubaï avec piscine, salle de sport, concierge ect…et en prime le soleil toute l’année, est-ce vraiment un risque ?

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou en nous écrivant via notre formulaire de contact

Les charges de copropriétés à Dubaï

Les charges de copropriétés

Lorsque l’on se projette dans l’acquisition d’un bien à Dubaï rapidement vient la question des charges de copropriétés. Les charges sont payées par le propriétaire et bien entendu libre à lui de les incorporer dans le loyer, mais il ne faut pas oublier que la note finale est envoyée au « landlord ».

Et tout comme la France elle dépend bien souvent des prestations offertes par la résidence. Certaines résidences ont des piscines, des salles de sport, des services de gardiennage ou encore de nettoyage inclus. Cela peut aussi augmenter si vous habitez dans un quartier de standing (type Downtown, Marina, JBR ect…) et il est évident que des investissements immobiliers situés dans des ses secteurs et délivrant des services hauts de gammes auront des charges plus importantes.

Toutefois, depuis quelques mois, il est à noter que les frais de service dans certaines des zones franches les plus recherchées de Dubaï ont en fait diminué au cours des 12 derniers mois. Par exemple selon le Dubaï Land Department* le quartier de la Marina a enregistré une baisse de 12%, tandis que celle des résidences de Jumeirah Beach a baissé de 11%.

En pieds carrés (SQFT unité de mesure anglaise utilisée à Dubaï), la moyenne de la Marina est de 5,96 dirhams, celle de la JBR de 4,01 dirhams, contre 6,81 dirhams et 4,51 dirhams respectivement, selon l’agence gouvernementale (Dubaï Land Department). Cela exclut les frais de climatisation et d’électricité, qui représentent entre 45 et 65% du total des frais de service.

Même dans les quartiers de niveau intermédiaire ou de moyenne gamme tels que Discovery Gardens, le taux de chute est de 5%, passant de 3,39 à 3,21 dirhams par pied carré. Au Burj Khalifa, les frais ont chuté de 5% en un an pour atteindre 6,23 dirhams par pied carré.

La Rera (l’agence de réglementation immobilière) demande aux sociétés de gestion de présenter tous leurs états financiers aux syndics de copropriétaires pour leur approbation des comptes. Les entreprises sont également tenues de soumettre leurs budgets à un audit par une société d’audit financier enregistrée auprès de la RERA, puis de le soumettre à la RERA pour un dernier audit afin que celui-ci puisse être appliqué en cas de vérification du budget.

Au total, la RERA estime que les frais de service dans 11 zones désignées en pleine propriété à Dubaï ont enregistré des baisses comprises entre 1 et 12%. Les maisons des quartiers de Remraam à Dubailand ont enregistré une baisse de 1% par rapport à l’année précédente, à 5,75Dhs.

L’approbation de la RERA est obligatoire pour les appels de fonds liés aux frais de service. Il présente un rapport sur les charges supportées par la copropriété, qui sera affiché sur le site Web du Dubaï Land Department.

Les propriétaires ont le droit de demander toutes les clarifications nécessaires sur les frais de service en déposant des demandes de renseignements auprès de la société de gestion de projet et du syndic de copropriété. Si ni l’un ni l’autre coopèrent ou ne parviennent pas à fournir des réponses adéquates, les propriétaires peuvent déposer une plainte à RERA.

Les gestionnaires de biens ont des obligations très strictes, par exemple s’ils empêchent l’un des propriétaires d’utiliser les installations situées dans les parties communes (sauf en cas de maintenance), ce dernier a le droit de déposer une plainte auprès de RERA, qui peut à son tour infliger une amende à la société non conforme.

Le mandat des gestionnaires locatifs et des syndics sont très encadrées et soumis à de nombreux contrôles. Les frais liée à la maintenant sont également soigneusement étudié par les copropriétaires car les frais de maintenance (plomberie, électricité ect…) sont moins onéreux que dans les pays européens. La main d’œuvre bon marché fait que ce type de prestation ne représente pas une gageure majeure pour les investisseurs.

Les charges de copropriétés sont également soumises à des votes et à des demandes d’approbation et il appartient à chacun d’être responsable et de s’intéresser aux divers demandes et projets afin de ne pas être surpris.

Si vous avez d’autres interrogations sur l’investissement à Dubai n’hésitez pas à consulter notre FAQs ou de nous contacter.

 

 

*Dubaï Land Department – Département d’état en charge des affaires immobilières

Le VISA d’investisseur immobilier à Dubai

Le visa de propriétaire existant est un visa d’investisseur renouvelable tout les deux ans pour une propriété d’une valeur égale ou supérieure à 1 million de AED.

La décision des Émirats Arabes Unis d’autoriser des visas de résidence de plus longue durée ainsi qu’une participation étrangère à 100% dans des entreprises devrait avoir un impact significatif sur le marché immobilier, tant résidentiel que commercial.
Les expatriés qui avaient jusqu’ici choisi de louer leur logement peuvent désormais envisager l’achat d’une propriété, cela est possible à ce jour compte tenu de la clarté juridique à long terme.

Le visa de propriété existant est un visa d’investisseur de propriété renouvelable de deux ans délivré par le Département des affaires foncières de Dubaï (DLD = Dubaï Land Department ) pour une propriété d’une valeur supérieure ou égale à 1 million de AED sur le titre de propriété.

Ceci est spécifique pour les investissements immobiliers à Dubaï. Il existe également un visa de résidence de six mois, un visa à entrées multiples délivré par l’autorité compétente en matière d’immigration, qui s’applique aux achats immobiliers effectués dans  les Emirats.

Cette nouvelle initiative devrait renforcer encore l’image des Émirats en tant que pays le plus favorable aux investisseurs de la région. Tout comme la saisie des avoirs et parcelles de Schon Properties, l’ensemble des reformes tendent à rendre les investissements sécurisés.

Ces décisions indiquent également à quel point le gouvernement des Émirats arabes unis souhaite créer une économie équilibrée, où la croissance repose non seulement sur le pétrole, mais également sur les talents. Les Emirats font le maximum d’effort pour attirer les meilleurs dans leurs domaines depuis des années. Cette immigration d’excellence et orienté vers les métiers de l’innovation, des sciences et de l’entrepreneuriat à pour but de placer Dubaï au centre du Progrès. Et permettre à ses “cerveaux” de rester plus longtemps sur le territoire (10 ans au lieu de 3 ans) converge totalement vers cette objectif.

Il faut rappeler que ce visa d’investisseur immobilier est différent du visa d’investisseur business. Les conditions et réglementations de l’article concernent uniquement le VISA d’investisseurs immobilier.

Bien entendu un simple achat à million de AED ne sera pas la seule condition, il y aura également des pièces justificatives  à fournir. Pour connaître l’intégralité des documents vous devez vous rendre sur le site du Dubaï Land Department.

Toute l’équipe du site immobilieradubai.com reste à votre écoute, vous pouvez nous contacter via notre formulaire.

Des investisseurs sauvés par Dubaï Land Department

DUBAÏ LAGOON

Il devait être l’un des projets phare du quartier Dubaï Investment Park et à proximité de l’expo 2020. Son promoteur Schon properties avait lancé le projet en 2007 pour un budget de 4 Milliards de Dirhams (environs 750 Millions d’euros). Très rapidement le projet a reçu un engouement exceptionnel et en l’espace de six mois près de la moitié des fonds avaient été récoltés soit près de 2 Milliards de Dirham. Une réussite spectaculaire dans ce secteur.

Mais la crise de 2008-2009 est passée par là et des retards dans les travaux ont rallongés de plusieurs mois puis de plusieurs années la livraison de la résidence. Les 4000 appartements et l’immense lagon ont pris bien plus de temps que prévue commençant à émousser la confiance des investisseurs envers le promoteur. Car pendant ce temps les appels de fonds, appelé downpayment, ont été versé.

Le promoteur du projet, Schon properties, s’est voulu rassurant, lors d’une interview au site Gulf News en 2012, il a assuré avoir tenu des réunions de travaille intensive avec les différents acteurs du projet, à commencer par des clients, des entrepreneurs, la RERA (Real Estate Régulatory Agency = agence de régulation de l’immobilier) et également des capitaux risque pour continuer à financer le projet et le mener à son terme.

Le vice président Daniel Schon a déclaré ” Soyez assuré que nous nous engageons à 100% dans ce projet et livrons aux clients qui ont été patients et solidaires” mais également “nous pouvons dire que toutes les parties prenantes comprennent ce dont nous avons besoin pour mener à bien le projet et que nous créons des options pour que ces clients réalisent leur investissement

Mais malgré les paroles rassurantes le projet ne redécolle toujours pas. Suite aux nombreuses plaintes, le DLD (Dubaï Land Department) a décidé de régler le problème  en faisant saisir les parcelles et avoirs financiers contenu dans les comptes séquestres.

Les comptes séquestres appelé “escrow account” sont des comptes en banque crée uniquement pour le projet, sur lequel le promoteur demande d’abord l’autorisation au DLD de ponctionner des fonds pour continuer la construction. C’est un pare-feu mis en place pendant la crise pour protéger les investisseurs, soit d’une faillite ou d’une tentative d’escroquerie.

Les saisies sont très rare, mais le DLD  a voulu marquer d’un geste fort son autorité. Ainsi les promoteurs seront avertit qu’aucun projet n’était à l’abri d’une saisie, et surtout le signe donné aux investisseurs est qu’investir à Dubaï est un placement sécurisé.

De nombreux analystes ont commenté sur les réseaux sociaux cette décision et on loué le fait qu’investir à Dubaï (et par extension dans les Emirats Arabes Unies) était peu risqué en raison d’une régulation du marché immobilier.

Pour connaître les démarches pour acheter à Dubaï n’oubliez pas de consulter notre pages dédiés et pour nous contacter cela se passe ici !

 

Olivier Seban achète un appartement à Dubaï Marina

Olivier Seban est l’un des investisseurs les plus connus dans le monde de l’immobilier francophone a décidé de vendre son bien de Floride et d’acheter un appartement à Dubaï. Et pour son premier investissement il a choisit pour cela un quartier très prisé des touristes : La Marina !

Au delà de l’achat plaisir qui peut-être utilisé entre deux locations c’est un signe fort du potentiel de la ville. Un investisseur expérimentée ne se lance pas sans avoir une bonne raison et on peut raisonnablement faire confiance à Olivier Seban pour avoir flairé une bonne affaire.

Le nombre de projets est en constante croissance pour répondre à l’énorme pression locative. Le nombre d’expatriés augmente et la demande en logement des vacanciers (merci Airbnb) oblige les promoteurs à construire encore plus.

Avec un budget plus que confortable il a pu investir à Dubaï Marina, à quelques minutes à pied de la mer et de la promenade de Jumeirah Beach Résidence.

Dans cette vidéo publié sur sa chaîne YouTube il expose les raisons qu’ils l’ont poussé à acheter mais il hésite entre deux appartement et demande de l’aider à choisir.

N’oubliez pas de consulter notre rubrique comment acheter pour en apprendre plus sur le sujet